Réglages écran

Réglages écran2017-08-31T01:45:15+02:00

Les photos de ce site sont réalisées en colorimétrie étalonnée. Ceci signifie que l’écran du photographe est ajusté de manière à ce que les couleurs et les contrastes affichés représentent précisément les couleurs et les contrastes théoriques des images numériques, ainsi que les couleurs réelles des tirages papiers (effectués eux-aussi sur des imprimantes étalonnées).

Le problème, dans cette chaîne de colorimétrie, c’est que votre écran n’est pas étalonné, à moins que vous n’utilisiez du matériel « art graphique » pour professionnels de l’image. Or les fabricants d’écrans grand-public aiment pousser le contraste et la saturation de leurs appareils pour donner une image plus « riche », « vibrante », « flatteuse ». Donc ce que vous voyez en regardant mes photos n’est pas ce que que j’ai vu à la retouche, ni ce que vous verrez sur votre tirage : les « améliorations » de votre constructeur d’écran faussent le rendu des couleurs (peu importe si le rendu est plus « flatteur » ou non).

Pour pouvoir apprécier mes images, je mets gratuitement à votre disposition ces quelques graphiques de contrôles qui vous permettront de régler votre écran de manière acceptable. Ceci ne remplace pas un vrai étalonnage mais constitue un bon début.

 

Réglages conseillés

Si votre écran dispose d’un mode de couleur ou d’un profil « neutre » ou « naturel », utilisez le. Ensuite, réglez si vous le pouvez les paramètres suivants :

  • Température couleur : 6500 K
  • Gamma : 2.2
  • Luminosité : entre 20 et 50 % de la luminosité max de l’écran
  • Contraste : 50 %
  • Correction du niveau de noir : utilisez la valeur minimum, c’est à dire le noir le plus sombre possible
  • Amélioration de la netteté : ne dépassez pas 20 % de la valeur maximale permise (la netteté ajoutée est complètement artificielle)
  • Teinte, saturation : réinitialisez tous les paramètres à leur valeur d’usine.

 

Vérification du contraste

La ligne du haut montre un dégradé de gris du noir pur au blanc pur de 10 % en 10 %, superposé à un fond noir, gris neutre (50 %), et blanc. Vous devez être capable de discerner chaque pastille du fond et aucune ne doit présenter de teinte parasite (jaune, bleue, verte ou magenta).

Les deux lignes du bas montrent un dégradé progressif de gris allant du noir pur au blanc pur : vous devez distinguer 8 bandes de nuances différentes sur la première et 16 sur la seconde. Si vous comptez moins de bandes que mentionné, c’est que certaines sont confondues et que votre écran est trop contrasté. Si les bandes confondues sont proches du blanc, votre écran peut également être trop lumineux en plus d’être trop contrasté.

Si, sur l’une des lignes, certaines nuances de gris présentent une teinte lègèrement différente de leur voisine, c’est peut-être que votre écran utilise un profil de couleur non adapté à ses caractéristiques.

Vérification des couleurs

La ligne du haut et la ligne du bas présentent un dégradé continu du spectre lumineux visible à 100 % de saturation (en haut) et à 50 % de saturation (en bas). Elles ne doivent pas présenter de bandes ou de cassures dans les transitions. Si des bandes apparaissent sur la ligne du haut, c’est généralement parce que votre écran est incapable de représenter ces couleurs (espace de couleurs réduit). Si elles apparaissent sur la ligne du bas, votre écran n’est pas ou est mal étalonné.

La ligne centrale reprend un dégradé du spectre visible mais sous forme de bandes séparées. Vous devriez distinguer clairement 25 bandes distinctes (les bandes rouges aux extrémités sont plus minces). Si vous ne les distinguez pas, c’est que votre écran est trop saturé ou mal étalonné.

Vérification de la saturation

Les trois lignes correspondent à des dégradés progressifs des trois couleurs primaires (rouge, vert, bleu). Vous devez distinguer 8 bandes par couleur. Sinon, votre écran est probablement trop saturé

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

ut nec amet, ultricies felis mattis fringilla dolor elit. Donec ipsum